jeudi 19 janvier 2012

Costa Concordia, mon premier billet

jeudi 19 janvier 2012


Costa Concordia

Sur cette carte, les différentes positions du navire Costa Concordia le 13 janvier dernier, relevées par le Système d'Identification Automatique dont tous les navires de jauge +300 sont obligatoirement équipés.
Le navire émet à fréquences régulières en temps réel des informations sur son identification, sa position et sa vitesse. C'est l'officier de quart qui a la responsabilité de ces transmissions ainsi que l'état du navire, naviguant, ancré, amarré. Il a la possibilité de les arrêter à volonté sous les ordres et la responsabilité du capitaine.
Les points rouges sont les positions réelles relevées pour le Costa Concordia.
La position est corrigée toutes les 90 secondes mais les données ne sont pas toutes enregistrées, le plus souvent, il y a 4 minutes entre deux points.  (Hors carte 20:21, 20:25, 20:29 et 20:33)


Entre 20:37 et 20:53, il manque les points 20:41, 20:45 et 20:49, ce qui fait 16mn de silence.
Les tracés de couleurs claires sont les différentes routes possibles. En bleu, probablement fausse, la route directe entre les deux positions, en rose, les deux hypothèses vraisemblables.

Voici un agrandissement de la carte sur la zone probable de l'accident.
Un marin, même cinglé bourré mort ne passerait pas entre Le Scole et Giglio.


Le caillou encastré dans la coque (donnant une idée de la vitesse du bateau = au moins 10 nœuds) a été arraché lors d'une manœuvre. Les roches immergées à la pointe est correspondent à la déchirure de la coque sur babord. L'examen du récif sera décisif et immédiat.
Faire une erreur, ça arrive à tout le monde, arrêter les transmissions AIS, c'est l'indice qu'on va faire une connerie.

En complément, je voudrais souligner que, contrairement aux médisances répandues partout, la manoeuvre de demi-tour et de rapprochement de la côte du capitaine du Concordia a sauvé la vie des milliers de personnes se trouvant à bord.
Le bateau est actuellement posé sur le rocher à proximité immédiate d'une fosse de 77m de fond. 10m plus au large et il y avait 3000 victimes de plus.

Al.

Si j'importe cet article, c'est qu'il s'agit de mon premier jugement sur ce naufrage. Je vais en avoir besoin pour développer mon ressenti à ce sujet. Pour voir la première parution, cliquez sur le titre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le spam est notre ennemi à tous et pour l'éviter, les commentaires sont modérés à priori.