samedi 27 février 2016

Du nouveau dans l'affaire du Scandinavian Star

L'ancien inspecteur maritime danois Flemming Thue Jensen a affirmé dimanche dernier, 21 février 2016, qu'il sait qui est responsable de l'incendie criminel qui a tué 160 personnes sur le ferry Scandinavian Star dans la nuit du 6 au 7 avril 1990.

Flemming Thue Jensen avait été envoyé sur le navire comme représentant officiel danois, avec son collègue Valter Douwe Egberts-Hansen. Ils avaient une approbation ministérielle pour se déplacer dans tout le navire, et ils sont montés à bord les premiers après que les pompiers ont éteint le dernier feu.
Ils ont du enjamber les cadavres dans les couloirs et les cabines calcinées pour avancer jusqu'au centre du Scandinavian Star. Un spectacle épouvantable qu'ils n'oublieront jamais.

C'était le dimanche, 8 Avril 1990. Le navire était à quai dans la ville suédoise de Lysekil. Il avait brûlé pendant 38 heures. 

Pour la première fois en 26 ans, Flemming Thue Jensen rompt le silence et nous dit que les incendies ont été commis intentionnellement et de manière professionnelle. Il accuse formellement deux membres de l'équipage du navire. Il fait valoir que les incendiaires savaient qu'il n'y avait qu'un seul endroit sur le navire par où on pourrait aspirer de l'air venant de l'extérieur du navire et qu'il se situait sur le pont garage. Toutes les portes sur le chemin de l'air étaient bloquées en position ouverte. Commander la fermeture des portes coupe-feu depuis la passerelle était donc impossible.

Il a néanmoins déclaré que par manque de confiance dans l'enquêteur principal, il refusait d'être interrogé par la police norvégienne.

Après cette déclaration, la police norvégienne dit qu'elle va demander l'autorisation à la police danoise d'interroger Flemming Thue Jensen.
Il est à noter que l'ancien chef de l'autorité maritime danoise, Knud Skaarberg Eriksen, a également indiqué plus tôt cette semaine qu'il avait donné à la police norvégienne quatre noms d'auteurs possibles derrière le feu du Scandinavian Star mais que la police norvégienne n'a même pas pris la peine de les écrire. Cependant, il est prêt à donner à nouveau ces informations si on les lui demande.

Rappel : c'est l'actuel procureur général Tor Aksel Busch qui a dirigé l'enquête initiale sur l'incendie du Scandinavian Star et empêché toute nouvelle étude sur ce qui est l'un des plus grand crimes connus actuellement en Norvège. Le groupe de soutien a malgré tout obtenu que l'enquête soit rouverte en 2015.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le spam est notre ennemi à tous et pour l'éviter, les commentaires sont modérés à priori.