jeudi 27 février 2014

L'aventure du tricolor 3

Après avoir vainement cherché, partout dans le monde des grues qui aient la force de soulever un navire de 55 000 tonnes et son chargement, et surtout, au vu des dégâts supplémentaires occasionnés par les deux collisions survenues sur l'épave, il a été décidé de retirer le Tricolore par morceaux.

Les représentants de la compagnie maritime Wilh.Wilhelmsen et la société de sauvetage néerlandaise Smit Salvage BV, ont signé le 11 avril 2003, un accord pour enlever l'épave du navire.

Tout espoir de récupérer le chargement étant perdu, il sera donc découpé en plusieurs tranches, à l'aide d'un fil diamanté, et les morceaux évacués sur une barge à destination de Seebrugges. Les opérations de préparation ont commencé le 22 avril 2003 et fin juin, l'expertise de la coque était terminée et la zone située autour de l'épave cartographiée. De juillet 2003 à juillet 2004, une année a été nécessaire pour venir à bout de l'opération complète y compris le ramassage de tous les débris éparpillés au fond par le découpage. Il a également fallu tenir compte des hydrocarbures présents dans des endroits inaccessibles du navire, le reste ayant déjà été pompé dans les jours qui ont suivi le naufrage. Un dispositif anti-pollution a été mis en place, chacune des 2862 voitures transportées contenant 5 litres d'essence, en plus du carburant et des lubrifiants prévu pour le navire lui-même, c'est à dire  1990 tonnes de fuel, 200 mètres cubes de gas-oil et 25 tonnes d'huile.
Les travaux de découpage proprement dit ont débuté le 22 juillet 2003, malgré une météo particulièrement défavorable. Le chantier était assez impressionnant.




Je suis personnellement défavorable au gigantisme. On sait construire de plus en plus gros, mais on ne sait pas gérer la suite. On ne pense pas à la fin des choses, ni à une possible défaillance en cours d'utilisation.
Je crois l'avoir déjà dit quelque part au sujet de l'énormissime navire de croisière Oasis of the Seas avec ses 362 m de longueur et 66m de large, ses 225 000 tonnes et sa capacité de 8000 personnes. 4 heures d'embarquement dans le calme à quai quand tout va bien, alors combien pour en débarquer, quand tout va mal, que le bateau coule et que tout le monde craint le pire, c'est à dire le chavirage propre à tous les navires modernes ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le spam est notre ennemi à tous et pour l'éviter, les commentaires sont modérés à priori.